Au lecteur ,Premières Poésies- Alfred De Musset

208

Qui que tu sois, qui me liras,
Lis-en le plus que tu pourras,
Et ne me condamne qu’en somme.
Mes premiers vers sont d’un enfant,
Mes seconds d’un adolescent,
Mes derniers à peine d’un homme.

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com