Il vous naît un ami et voilà qu’il vous cherche, Il ne connaîtra pas votre nom ni vos yeux.

7

Il vous naît un ami et voilà qu’il vous cherche,
Il ne connaîtra pas votre nom ni vos yeux,
Mais il faudra qu’il soit touché comme les autres
Et loge dans son cœur d’étranges battements
Qui lui viennent des jours qu’il n’aura pas vécus.

“Les amis inconnus”, Jules Supervielle

vous pourriez aussi aimer
Sed ipsum et, quis, pulvinar fringilla felis Praesent massa Donec neque.