Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté

6

 

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Sur les moulins des ombres
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté

Paul Éluard,

vous pourriez aussi aimer
commodo Aliquam mattis risus leo Aenean id massa Phasellus felis vulputate, odio