Jean Ferrat est un talent qui ne doit rien à personne.

146

”C’est un tendre”, a-t-on dit. Peut-être, et pourquoi donc pas?

mais une tendresse qu’on trouve souvent chez les gosses,

c’est-à-dire vive, et qu’ils essayent en vain, comme Ferrat,

de dissimuler sous un sourire parfois moqueur et narquois,

et qui ne trompe personne !

Par lui, les mots, les mélodies, aussi banales qu’on voudra,

trouvent toujours et partout une saveur indéfinissable.

Qu’on se souvienne, par exemple de cette délicate ”Ma Môme”,

qui reste sa pierre de touche et qu’il détaille de cette voix chaude,

un peu voilée, mais caressante comme une brise d’automne,

Pourquoi n’y serions-nous pas sensibles ? C’est si rare de nos jours !

 

Source : Jean Ferrat / Colette Ferrat

Edition Michel Lafon

 

 

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com