Jeune homme, je vous lègue ces pages :…

6

Jeune homme,
je vous lègue ces pages :
vous y découvrirez
les orangers qui serons vos amis,
un horizon qu’on porte entre les yeux,
un azur aussi doux que le sein d’une fille,
quelques mystères,
quelques doutes parfois
plus nécessaires que le pain.
Jeune homme,
je vous lègue les mots de mon poème,
pour que vous en fassiez un poème plus beau.

Alain Bosquet

vous pourriez aussi aimer
Sed dolor risus. leo. consequat. ultricies adipiscing libero Nullam nec ut suscipit