Le XIX ème Siècle – Alphonse de Lamartine

11

Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore
Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu !…

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux :
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,
S’exhale comme un son triste et mélodieux.

Alphonse de Lamartine

vous pourriez aussi aimer
diam ut sem, ipsum eleifend ante.