Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots.

9

Les plus désespérés sont
les chants les plus beaux,
Et j’en sais d’immortels qui
sont de purs sanglots.

Alfred De Musset

vous pourriez aussi aimer
odio diam Sed mattis Lorem massa neque. commodo ut Donec vel, amet,