L’ombre de l’une mêlée à la lumière de l’autre. – Victor Hugo

181

 

 Et ces deux âmes, sœurs tragiques,s’envolèrent ensemble,l’ombre de l’une mêlée à la lumière de l’autre.
Victor Hugo

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com