Si votre vie quotidienne vous paraît pauvre,ne l’accusez pas; accusez-vous plutôt,dites-vous que vous n’êtes pas assez poètepour en convoquer les richesses.Pour celui qui crée, il n’y a pas, en effet, de pauvreté ni de lieu indigent, indifférent.

13


Si votre vie quotidienne vous paraît pauvre,
ne l’accusez pas; accusez-vous plutôt,
dites-vous que vous n’êtes pas assez poète
pour en convoquer les richesses.
Pour celui qui crée, il n’y a pas, en effet,
de pauvreté ni de lieu indigent, indifférent.

Rainer Maria Rilke

vous pourriez aussi aimer
diam elit. ipsum pulvinar libero ut consequat.