TOP 10 Poèmes De Bertolt Brecht

373

Poème 1

 

être bon, qui ne le voudrait ?
mais sur cette triste planète
les moyens sont restreints,
l’homme brutal et bas.

qui ne vaudrait, par exemple, être honnête ?
les circonstances malheureusement
ne s’ y prêtent pas.

 

Poème 2

 

on violente un de vos frères, et vous fermez les yeux !
le blessé hurle de douleur, et vous gardez le silence ?
le vautour rôde et choisit sa proie, et vous dites :
il nous épargne, car nous avons pris soin de ne pas lui déplaire.
et cela s’appelle une ville ! et cela s’appelle des hommes !

 

Poème 3

Vraiment, il vécut en des temps obscurs.
Les temps se sont éclaircis.
Les temps se sont obscurcis.
Quand la clarté dit je suis l’obscurité
Elle dit la vérité.
Quand l’obscurité dit je suis
La clarté, elle ne ment pas.

 

Poème 4

Le pire des analphabètes,
c’est l’analphabète politique.
Il n’écoute pas, ne parle pas,
ne participe pas aux événements politiques.
Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots
et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des
souliers et des médicaments dépendent des décisions
politiques.
L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit
et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique.
Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique
qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur,
le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête,
menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises
nationales et multinationales.

 

Poème 5

Tous les poissons disparaissent,
La Justice s’en émeut :
Que le requin comparaisse,
Qu’il s’explique s’il le peut.
Le requin est amnésique,
Les témoins ne savent rien,
Et sans preuve juridique,
Un requin n’en est pas un.

 

Poème 6

Plus tard
ami, ennemi
Tout le monde était silencieux !
Les mères solitaires ont pleuré
aux deux extrémités du monde…

 

Poème 7

Ah ! Mes amis
Vous qui êtes à l’abri
Pourquoi cette hostilité ? Sommes-nous
Vos ennemis, nous qui sommes les ennemis de l’injustice ?
Quand ceux qui luttent contre l’injustice sont vaincus
L’injustice passera-t-elle pour justice ?
Nos défaites, voyez-vous,
Ne prouvent rien, sinon
Que nous sommes trop peu nombreux
A lutter contre l’infamie,
Et nous attendons de ceux qui regardent
Qu’ils éprouvent au moins quelque honte.

 

Poème 8

Ceux qui luttent
ne sont pas sûrs de gagner,
mais ceux qui ne luttent pas
ont déjà perdu

 

Poème 9

Là où toujours l’on se tait,
là, il parlera.
là où la répression se complaît,
là où elle régit le destin,
là, les noms, il citera.

 

Poème 10

..ne te fie pas
à ce qu’on dit,
vois par toi-même !
ce que tu ne sais pas
par toi-même,
tu ne le sais pas.
vérifie l’addition
tu dois la payer.

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com