« Le foot à la télé était en deux dimensions : horizontale et verticale. Je voulais ajouter de la profondeur, de l’émotion, du son. »

6

 Le foot à la télé était en deux dimensions :
horizontale et verticale.
Je voulais ajouter de la profondeur,
de l’émotion, du son.

Charles Biétry, au Monde en juillet 2017

vous pourriez aussi aimer
elementum Aliquam consequat. lectus ut at ut velit, efficitur. Phasellus Praesent