Le premier mérite d’un tableau est d’être une fête pour l’œil.

6

 

 Le premier mérite d’un tableau
est d’être une fête pour l’œil.

Eugène Delacroix

vous pourriez aussi aimer
consequat. Praesent amet, Phasellus justo sit Aenean mattis eleifend