Le premier mérite d’un tableau est d’être une fête pour l’œil.

12

Le premier mérite d’un tableau
est d’être une fête pour l’œil.

Eugène DALACROIX

vous pourriez aussi aimer
velit, Phasellus massa ut nec mi, ut quis Aliquam Praesent eget ipsum