Le premier mérite d’un tableau est d’être une fête pour l’œil.

22

Le premier mérite d’un tableau
est d’être une fête pour l’œil.

Eugène DALACROIX

vous pourriez aussi aimer