Les innocents se défendent souvent plus mal que les coupables. D’abord parce que les coupables ont une longueur d’avance: ils connaissent la réalité des faits et, dès lors, sont potentiellement capables de la contourner ou de la dissimuler.

3

Les innocents se défendent souvent plus mal
que les coupables. D’abord parce que les coupables
ont une longueur d’avance: ils connaissent la réalité
des faits et, dès lors, sont potentiellement capables
de la contourner ou de la dissimuler.

Eric Dupond-Moretti

vous pourriez aussi aimer
Phasellus pulvinar tristique dolor amet, consectetur Donec lectus Aenean et, accumsan sed