L’idée fixe est aussi paralysante pour le cerveau…

9

L’idée fixe est aussi paralysante
pour le cerveau que la crampe
l’est pour le muscle.

Grégoire Lacroix

vous pourriez aussi aimer
Aenean ipsum elementum non ut sit adipiscing