Orson Welles-Le Magnifique

580

On raconte qu’Orson Welles vint un jour faire une conférence dans une petite ville américaine. C’était un soir de tempête.
La salle était à trois quarts vide. Il n’y avait personne pour le présenter à l’auditoire clairsemé.
Il se présenta lui-même en ces termes :
” Mesdames & Messieurs, avant de commencer, j’aimerais me définir en quelques mots. Je monte des pièces à Broadway. Je fais du théâtre et du cinéma comme acteur et comme metteur en scène. Je suis scénariste. J’écris et je dirige des émissions à la radio. Je joue du piano et du violon, je fais de la peinture et du dessin. Je publie aussi des livres. Je suis romancier. Il m’arrive parfois d’être prestidigitateur.”
Welles marqua un temps d’arrêt, il jeta sur les spectateurs un regard empreint d’ironie et acheva :
” N’est-ce pas très étonnant que je sois si nombreux et…que vous soyez si peu ? ”
————————————————————————
– Peter NOBLE – Introduction du livre ”Orson Welles le magnifique ” de Pierre HORAY

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com