Les innocents se défendent souvent plus mal que les coupables. D’abord parce que les coupables ont une longueur d’avance: ils connaissent la réalité des faits et, dès lors, sont potentiellement capables de la contourner ou de la dissimuler.

Les innocents se défendent souvent plus mal que les coupables. D'abord parce que les coupables ont une longueur d'avance: ils connaissent la réalité des faits et, dès lors, sont potentiellement capables de la contourner ou de la dissimuler. Eric Dupond-Moretti
Lire la suite...
quis justo libero porta. id, Donec vulputate, risus