Potemkine

Paroles Georges Coulonges Et Musique de Jean Ferrat

381

Dans les années soixante-cinq au cours desquelles

j’ai écrit Potemkine, on m’a informé qu’il existait

en URSS des rapports défavorables sur moi,

pour m’expliquer pourquoi, je n’y étais pas invité

à chanter. Exalter la révolte contre l’injustice sur

ce cuirassé était gênant dans l’URSS de cette époque-là.

L’attaché culturel en France m’a également donné

la raison suivante : ce que vous faites est trop difficile

pour notre public. Je n’ai pas pu résister à lui faire

remarquer que les producteurs et les marchands

du show-biz m’avaient très exactement opposé

la même phrase pendant toute ma carrière.

Quand on vous dit que Potemkine, à l’époque, je n’ai

pas pu la chanter à la télévision, ça paraît aujourd’hui

au public- et même aux directeurs de la télévision-

assez incroyable. Or ce qui s’est passé.

J’ai toujours été en butte à cette censure et, d’autre

part, j’étais considéré comme un faiseur de scandales,

et que je ne suis absolument pas.

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com