Quand on peut se regarder souffrir…

19

Quand on peut se regarder souffrir
et raconter ensuite ce qu’on a vu,
c’est qu’on est né pour la littérature .

édouard bourdet

vous pourriez aussi aimer
fetish masturbatrix tugs.www.kirmiziyilan.com